2017 – Les ados face aux réseaux sociaux

 

Comment se présenter de manière personnalisée.

Pour la troisième année, cinq centres sociaux de l’agglomération de Poitiers organisent une journée de prévention en direction des adolescents. Au fil des ans, le groupe s’est constitué autour du centre socioculturel de la Comberie de Migné-Auxances, Saint-Eloi Vivre Ensemble, la Maison des projets de Buxerolles, le Local et la Maison des trois quartiers. Cette année, les 31 jeunes âgés de 11 à 17 ans ont réfléchi sur la thématique des déviances liées aux réseaux sociaux et le harcèlement. Pour animer la journée, les organisateurs ont fait appel à l’association des Francas qui a présenté son spectacle théâtral « Tranches d’Avis », destiné à la prévention des comportements à risque et à l’égalité filles-garçons. Il retrace l’histoire d’un médecin qui harcèle son étudiante. « Suite à ce spectacle, l’objectif est de récolter la parole des jeunes, leurs avis et leurs questionnements de manière ludique et interactif » explique Loïc Simon, coordinateur et responsable du secteur jeunesse à la M3Q. L’échange s’est installé autour de l’utilisation des multimédias, des inégalités entre les hommes et les femmes, des stéréotypes encore bien vivants dans notre société et sur leurs propres agissements et réactions dans la vie quotidienne. « Nous n’attendons pas de réponses figées de la part des jeunes mais plutôt une réflexion et des points de vue argumentés » ajoute Loïc Simon. Souvent, les conversations et les débats reprennent et se prolongent dans les familles. « C’est la finalité de nos actions de prévention. Mais notre positionnement d’animateur au sein des centres socioculturels nous donne aussi un statut d’adulte référent qui offre un autre lieu d’expression aux jeunes, différent de celui des parents » insiste Edouard Peignon, animateur du secteur jeunes à Migné-Auxances.

 

source Centre presse : 02/11/2017

 centre presse banniere officielle