Breuil-Mingot: les parents d’élèves soulagés pour l’instant

Vendredi dernier, les parents d’élèves de maternelle manifestaient leur mécontentement envers la fermeture annoncée d’une classe à la rentrée prochaine (lire CP du 11 février). Ces derniers accusaient la municipalité de vouloir la disparition de l’école du Breuil: « la municipalité agit comme si, à terme, elle voulait tuer notre groupe scolaire pour ne conserver que les écoles de Saint-Eloi » scandaient-ils en brandissant les banderoles. Deux rendez-vous étaient souhaités: l’un avec Laurence Vallois-Rouet, première adjointe et l’autre avec l’inspection académique. Lundi dernier, dès 8h, les locaux étaient occupés symboliquement. Dans la matinée un premier contact avait lieu avec l’élue et dans l’après-midi avec l’inspection académique sous réserve d’évacuation des classes.
Suite à ces entretiens, Julie Caduc, l’une des mamans membre de l’APE témoigne: « Aujourd’hui, l’inspection d’académie nous informe que la décision définitive de fermeture n’est pas actée. De son côté, Mme Vallois-Rouet proposera aux parents de Saint-Eloi le choix d’inscrire leurs enfants soit sur les deux écoles du quartier, soit sur celle du Breuil-Mingot, ce qui pour nous est très encourageant ». Selon l’APE, une vingtaine d’inscriptions est nécessaire pour éviter une fermeture. Les parents se montrent rassurés par les décisions prises et apprécient la réactivité des uns et des autres. « Tous ont agi avec transparence et ont pris notre revendication à coeur. C’est bon signe, mais nous resterons vigilants pour la suite ». Face à ce constat, depuis lundi soir, les banderoles ont été retirées et le groupe scolaire a retrouvé le calme en attendant les décisions finales à la rentrée de septembre.

source : Centre presse 15 février 2017

centre presse banniere officielle