2019 – Poitiers : des apprenants créent un roman-photo – Nouvelle république 11/04/2019

Avant la vraie séance de dédicaces, apprenants et formateurs ont lu le roman-photo au public. © Photo NR

Ils n’ont pas posé de lapin à leur public. Il y a quelques jours, les huit apprenants de l’association Accéder à la lecture et aux savoirs indispensables à la vie (Alsiv) ont convié les usagers de la maison de quartier Seve à Saint-Eloi mais aussi leurs proches et ami.e.s à une séance de dédicace un peu particulière. Les apprenants encadrés notamment par Isabelle Hallinger et Marc Chauveau, formateurs à l’Alsiv, ont réalisé un roman-photo à partir d’une histoire écrite par eux au cours d’ateliers sociolinguistiques. Pour prendre les photos, Isabelle Hallinger a demandé à chacun des huit auteurs de répéter leur texte et leur rôle, comme au théâtre, pour un rendu plus naturel. « C’est la deuxième année que nous faisons un roman-photo, précise Isabelle Hallinger. Nous commençons toujours par la découverte de la médiathèque. Ensuite, ce petit produit est une façon de désacraliser le livre. Et une fois terminé, c’est aussi une fierté de le dédicacer. Cela valorise le travail effectué en lien avec l’Alsiv. » L’histoire raconte le vol du livre de la romancière Gaëlle Sainvil, qui réussit à déjouer son voleur – qui n’était autre que son petit ami – en lui promettant une rencontre mais finalement en lui posant un vrai lapin en céramique bourré d’explosifs ; éliminant ainsi le malotru et levant le voile sur cette affaire.
Denis, Éliane, Gaëlle, Keita, Mostami, Moussa, Saendiat, Senoue et Morgane, les auteurs de « La vengeance du lapin » ont eu à cœur de présenter, par une lecture à haute voix, leur ouvrage écrit et photographié à plusieurs mains. Lecture appréciée et très applaudie par l’auditoire.

source Nouvelle république
11/04/2019

Marie-Laure AVELINE

journaliste, rédaction de Poitiers